Le panier est vide

Voici comment j'ai recyclé mon vieux VTT Rockrider en vélotaf et en super vélo de randonnée.

J'ai sorti de ma cave il y a quelques années, mon premier VTT Décathlon. C'était un Rockrider 580 de 1996. A l'époque le vélo était vendu à 4990F. C'était un super vélo pour l'époque! léger, réactif, une selle Italia, une transmission full Shimano Deore XT, des jantes MAVIC 217 SUP et SURTOUT un cadre en acier Chromoly (alliage chrome molybdène).

Rockrider 580 jaune canari de 1996

 

Ce vélo avait pas mal servi lorsque j'étais jeune notamment lors de mes premières sorties en forêt. Je me suis vraiment éclaté avec!

A l'époque j'avais déjà effectué un changement: j'avais monté des V-Brake offrant un confort de freinage optimal. Je ne regrette pas ce choix (par rapport au frein à disque) puisque c'est plus facile à maintenir, plus facile de remplacer les patins, et le système V-Brake est encore extrêmement répandu. De plus, à moins d'y mettre le prix, les systèmes de freinage à disques sont souvent de mauvaise qualité. Certes, sous la pluie je pourrais encore réduire ma distance de freinage, mais pour l'instant, je m'en contente puisque bien réglés, les V-Brakes sont TRES efficaces.

Récemment, j'ai commencé à me dire qu'il fallait que je me remette au sport. Le parcours pour aller au boulot semblait adapté alors je l'ai repris. De fil en aiguille j'ai adapté ce vélo pour en faire un parfait compagnon en toute situation (randonnée au long court, vélotaf de nuit comme de jour...)

Ma première considération était de me dire: mais un cadre acier, c'est lourd! Oui certes, mais... Le Chromoly est un acier qui ne s'est que très peu fabriqué et qui a beaucoup été vendu par décathlon sur les rockriders de l'époque. Il offre 3 avantages certains:

- le fait de pouvoir être réparé, la soudure passe bien dessus, contrairement à l'alu,

- le confort, car plus souple que les cadres en alu qu'on trouve partout,

- une grande légèreté par rapport aux autres aciers.

Il n'a qu'un inconvénient: si la peinture s'émaille, il faut repeindre puisque ça a tendance à rouiller rapidement.

Je me suis vite rendu compte que pour faire un vélo de randonnée, c'était le matériau idéal. Ce type de cadre est extrêmement recherché et aujourd'hui il deviennent rares donc chers. Si vous avez un vélo décathlon de l'époque avec la mention Cr Mo quelque part indiqué dessus, sachez qu'il a aujourd'hui encore de la valeur. Si vous ne savez pas quoi en faire vous pouvez toujours me le donner, moi je trouverai bien! ;-)

J'ai rapidement changé les pneus qui offraient une trop grande résistance au roulement, et qui étaient d'une bien trop grosse section. De plus de tels crampons sont complètement inutiles lorsque l'on roule sur route. Après avoir longuement hésité avec des pneus Shcwalbe Marathon plus dont le prix est excessif (30€ le pneu) je me suis orienté vers des Vittoria Randonneur, en vente justement chez décathlon à 15,99€. Le rapport qualité prix est excellent, ils présentent une bonne adhérence, un bon roulement, silencieux, une bonne résistance à la ponction et surtout ils sont pas très chers, bref compromis idéal!

Pneu vittoria randonneur

L'étape suivante a été de monter un porte bagage. Dans l'idéal j'aurai voulu mettre un porte bagage à l'avant et à l'arrière, mais à l'avant, la fourche ne dispose pas d’œillets de fixation. Il existe des systèmes de fixation sans œillets, mais avec une charge limitée. J'ai aussi pensé à faire souder des écrous sur la fourche, mais bon, j'ai remis ça à plus tard puisque pour l'instant un porte bagage arrière suffira amplement, et pour le coup, les œillets sont présents.

Le top du top en la matière de porte bagage, on le trouve dans la marque TUBUS, mais une fois de plus, il faut mettre le prix. J'ai opté pour une solution peu coûteuse sur Amazon.fr à 25€, par contre j'avais une contrainte, je souhaitais qu'il y ai un retour en métal de chaque coté vers l'arrière du porte bagage afin que les sacoches ne tapent pas dans les roues. Autre contrainte: faire attention à l'écartement des vis de fixation pour la lampe arrière. L'idéal est qu'il y ait plusieurs positions ou que les trous soient oblongs.

Porte bagages

Quant aux sacoches, elles mêmes, après avoir essayé différents modèles dont celles de décathlon en 2x10L qui étaient franchement trop petites, j'ai fini par opter pour LA référence à la matière: Les ORTLIEB back roller, en jaune bien sur! Elles ont une excellente contenance 2x20L, sont parfaitement étanches, très solides et disposent de tout les réglages pour les fixer au poil sur votre porte bagage. En plus, elles disposent d'une bande réfléchissante très utile la nuit. En revanche, il faut compter 120€ la paire.

Sacoches Ortlieb Back Roller Jaunes

Au niveau des pédales, j'ai toujours été habitué au pédales automatiques, permettant de délivrer plus de puissance puisque l'on utilise le mouvement complet de la jambe lors du pédalage (montée puis descente du pieds). De plus chez les VTTistes les chaussures sont plus adaptées à la marche qu'en vélo de route. Donc il me fallait des pédales automatiques. J'ai découvert qu'il existait un modèle mixte permettant d'utiliser des chaussures normales puisque les pédales disposent d'une cage en plastique large pour un poser un pied non équipé de chaussures spéciales. Il s'agit d'un modèle de chez Shimano en vente chez décathlon, les SPD-M424, à 25€. J'ai donc choisi ce modèle très pratique.

pedales shimano mixtes SPD-M424

J'ai effectué une longue rando entre Paris et la Belgique en mai 2014, lors de cette sortie, je me suis rendu compte que la selle n'était pas adapté au long court. Je ne vais pas vous faire un dessin, mais honnêtement il est arrivé un moment où je ne pouvais plus la voir en peinture. Il m'est arrivé autre chose, sur cette randonnée mais j'y reviendrais... Du coup pour la selle, une recherche rapide m'orientait soit vers des selles en gel classiques pour 30/40€ mais avec aucune certitude sur le confort, soit la Rolls Royce de la selle: la selle Brooks. Il se dit pour ce type de selles en cuir qu'elles sont très raides sur les 400 premiers kilomètres, mais qu'au delà ce sont de vrais canapés. J'ai donc voulu essayer. J'ai trouvé une version "pre-aged" qui est sensée éviter le problème des 400 premiers kilomètres que j'ai adoptée immédiatement. C'est effectivement, en terme de confort, le jour et la nuit. Je crois pouvoir dire aujourd'hui que je suis mieux installé sur ma selle que sur mon siège de bureau. Compter 130€ tout de même chez Amazon.fr.

Selle en cuir brooks pre-aged

 

Concernant, cette randonnée en Belgique, en provenant de Versailles, je suis passé sur la section pavée du château de Chantilly. Un vélo chargée à bloc avec mes vieilles jantes MAVIC 217 SUP. Je n'ai rien remarqué sur le moment, mais elles n'y ont pas résister. Ce n'est que 150kms plus loin, lors d'une pause le lendemain que j'ai remarqué un trou dans la jante arrière au niveau de l'un des rayons avec une fissure de 1cm de long vers le rivet du rayon suivant. Je ne sais même pas comment le rayon tenait encore...Bref, cela a mis à mal la bonne exécution de la fin de rando. Je remercie encore mon cousin, non loin du sinistre de m'avoir récupéré d'ailleurs et de m'avoir amené au Décathlon de Villeneuve d'Asq pour que je puisse poursuivre mon périple. 

Dans l'urgence, je me suis orienté vers le second prix décathlon de plutôt bonne facture par ailleurs, même si un peu lourde. Les quelques 500kms que j'ai fait avec, pourtant bien chargé, n'ont pas fait bouger les rayons d'un iota.

Je ne l'ai pas gardé longtemps puisqu'assez rapidement, la question de l'éclairage s'est posée. Je roule assez régulièrement de nuit, et il est vrai que rouler avec une lampe à piles c'est pas génial parce que d'une part, il faut toujours que les piles soient chargées, et que d'autre part la puissance de l'éclairage est limitée. Une lampe avec dynamo dans le moyeu c'est quand même beaucoup mieux. Certes, cela engendre un peu plus de frottement, mais la lampe est en permanence allumée (de jour comme de nuit) et l'éclairage est donc 100% disponible. De plus les technologies actuelles font que la perte de rendement est inférieure à 10W, ce qui est très négligeable en regard de l'énergie développée en roulant (100W environ). Pour ma part, perfectionniste, je savais que chez Shimano dans la gamme DEORE XT, le moyeu dynamo ne pompe que 3W pour 2W délivré en électricité. Le luxe quoi! J'ai donc choisi le moyeu dynamo DH-T780 couplé à des jantes MAVIC 719 réputées légères et solides. De plus ces jantes sont compatibles avec des freins sur jantes. Compter 220€.

MAVIC 719 moyeu dynamo

Depuis, que je les ai (1500kms), elles n'ont pas bougé d'un poil, et pourtant j'en ai pris des trottoirs, ornières ou autre! Génial. Maintenant que j'avais une dynamo dans le moyeu, donc un magnifique générateur électrique sur mon vélo, il me fallait une lampe. 

Idem; en la matière, plusieurs choix possibles en passant de la lampe à 10€ sur Amazon à la lampe Busch & Müller (marque de référence) à 80€ qui fait même des appels de phares (sans plaisanter en plus). J'ai choisi une solution entre deux pour la lampe avant. Le modèle Lumotec IQ Cyo T senso plus qui délivre 60 lux, ce qui est déjà énorme (aujoud'hui des automobilistes me font des appels de phares parce que je les éblouis). L’intérêt aussi de ce modèle est également qu'il switche automatiquement entre mode jour et mode nuit, et les deux profils d'éclairage sont vraiment pertinents. Un éclairage de jour éclaire plus haut et plus loin et me permet d'être visible lorsque je remonte les files de voiture. Je vois une vraie différence depuis que l'ai, les voitures s'écartent car elles me voient arriver. Donc c'est top! Compter 45€ chez Rosebikes.fr.

Bush and Muller Lumotec IQ Cyo T Senso

Pour l'arrière, je suis resté sur la même marque, puisque référence en la matière. Et je me suis fait plaisir avec le modèle Toplight Line brake plus. Ce modèle détecte dans la dynamo le freinage du vélo et produit alors une intensité d'éclairage plus forte au freinage. Oui c'est aussi un feu stop! Et ça marche TRES TRES bien, croyez moi. 25€ chez Rosebikes.de. Les vis de fixation sont compatibles de l'écartement des trous sur mon porte bagage donc c'est parfait!

Bush and Muller Toplight Line brake plus

Pour que cela soit parfait, il a fallu remonter un peu de poste de pilotage puisque la potence d'origine était particulièrement basse et longue, ce qui m'a causé pas mal de maux de dos. J'ai choisi une potence Ergotech High-Charisma, particulièrement adaptée aux vélos de randonnée car très relevée. Je m'y sens beaucoup mieux! 30€ sur amazon.fr

potence ergotech high-charisma

Parlons un peu de l'antivol. On dit qu'il est d'usage d'investir 1/4 du prix du vélo dans un antivol. Certes mon vélo n'a pas une valeur intrinsèque forte, mais avec tout ce qui a été rajouté, il commence à coûter un paquet de pognon. Je ne voulais pas en revanche avoir un antivol ni volumineux, ni lourd, je souhaitais qu'il puisse se fixer au cadre et qu'il fonctionne à code.

J'ai donc pris un cadenas de la marque ABUS, le Bordo Combo lite à 80€ chez décathlon à l'époque (je ne suis pas sur qu'il s'y vende encore). Il pèse 650g, ce qui est limité par rapport à son grand frère le bordo classique et offre quand même un bon niveau de sécurité (niveau 6 sur une échelle qui va de 1 à 15). 

Abus bordo combo lite

Toujours en matière de solution antivol, une selle brooks et des jantes à moyeu dynamo, ça se protège. J'ai donc installé le système "Lock and Roll" de Zéfal dont le principe est simple. Il s'agit de système de serrage rapide pour roue et tige de selle que l'on ne peut pas ouvrir lorsque le vélo est en position horizontale normale. Il faut donc mettre le vélo à l'envers pour ouvrir le système de serrage, ce qui est impossible si le vélo est attaché avec un antivol comme celui présenté au dessus.

Pour l'instant je l'ai posé et je n'ai pas encore beaucoup de recul dessus, mais cela semble concluant. 25€ chez Décathlon toujours.

lock and roll de zefal

Voilà, j'ai aussi gardé ma sacoche de cadre dans laquelle je mets ma chambre à air de secours, quelques outils dont un dérive chaîne, une série de clés à 6 pans et une clé à rayon. J'ai rajouté une sonnette, une pompe à main fixée sur le cadre, un porte bidon, deux catadioptres oranges réglementaires, un compteur sigma 7 fonctions, une béquille télescopique et deux gardes boue pour protéger mes vêtements lorsque je pars au boulot et voilà ce que ça donne!

Le parfait vélo jaune du facteur! Mais quel confort! ;-)

Merci à Chahu du forum http://www.velotaf.com de m'avoir fourni la fiche technique d'origine du RR580, présentée sur ce blog!

Commentaires   

#1 RIVIERE 30-04-2016 22:54
Bjr je possede aussi ce meme velo et je vais le refaire completement! Il est tres confort roule parfaitement et léger! Je le préfére aux differents velo que j' ai eu carbonne alu etc... En fait un super vélo!
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • 13,99 € l'unité sauvTAG pour chaussures
    4.8 5 10 Product
  • 15,99 € l'unité Bracelet d'identification sauvTAG
    4.71429 5 7 Product