Le panier est vide

Le triathlon de Chantilly fait partie d'une série de courses internationales le Castle Triathlon Series. Les courses de cette série se déroulent principalement sur les îles britanniques, mais il existe une étape en France au château de Chantilly.

La course se présente sous différents formats allant du très court au très long (le format Ironman n'existe pas à Chantilly).

Après mon expérience désastreuse à la nage à Deauville racontée ici, j'ai mis en pratique la méthode de nage Total Immersion. J'ai pris pas mal de plaisir à nager lors de mes entrainements et je me suis senti nettement plus confiant. Cependant je n'ai pas voulu franchir le pas en m'inscrivant directement au format olympique puisque les 1500m de natation me faisaient encore un peu peur. 

L'avantage donc de l'étape à Chantilly, c'est qu'elle propose un format intéressant pour les piètres nageurs comme moi: le Condé

-800m de nage en bassin,

-40kms de vélo,

-8kms de course à pieds dans le parc du château.

En gros, c'est presqu'un format olympique, mais avec la distance de nage réduite de moitié. Je me suis donc inscrit.

Entre temps, j'ai réparé mon vélo de route Bianchi cassé trois jours avant le Triathlon International de Deauville, j'ai roulé pas mal avec Véro et pour aller au taffe, les beaux jours aidant c'est clair et je me sens prêt pour rouler 40km à fond lors de ce triathlon prévu le 29 août 2015.

Samedi 29 août matin, je me lève peinard à 6h, avale mon bol de céréales et un café bien corsé. Je mets le vélo dans le coffre, prépare mes affaires notamment pour les transitions puisque je sais maintenant comment cela se passe et je file en voiture direction Chantilly. Ciel clair, température annoncée ce matin 25°C. Il va faire chaud!

Arrivée à Chantilly à 8h. Parking clair et bien signalé pour les participant. Je prends mon dossard (n°1623). Je me fais offrir un serviette de bain rouge en fibre synthétique de la marque Speedo (cool, c'est exactement ce qu'il me manquait pour aller à la piscine), je me fais marquer mon numéro de dossard sur le bras, puis sur le mollet. La classe!

Je colle mon autocollant sur mon casque, mais il n'y a rien à faire, ce dernier ne cesse de tomber. Bref, je choppe un rouleau de scotch fourni par l'organisation et je le fixe solidement au casque ET au vélo puisque je rencontre le même problème avec l'autocollant sur mon cadre.

Je rentre dans l'aire de transition et je découvre que les places ne sont pas numérotées, c'est placement libre. Un peu galère puisque le parc est grand et d'après ce que je comprends une partie du parc est réservé à l'épreuve qui part 30 minutes après nous. Je trouve une place à mi chemin entre l'entrée et la sortie de l'aire de transition, j'y positionne mes affaires et je me change. Il commence à faire bon et la combinaison manche courte a été ressortie. En revanche, la température du bassin est annoncée à 17°C. C'est encore hyper froid. Concernant le bassin que j'aperçois depuis l'aire de transition, on y voit les bouées, mais le parcours ne semble pas clairement défini. J'avoue que nager dans le bassin m'impressionne, l'eau ne semble pas hyper propre, même si j'ai reçu comme tous les compétiteurs un mail avec les analyses de l'eau, attestant qu'elle était apte à la pratique de la natation.

Je croise un gars du club de Versailles, on papote un peu, c'est un habitué de ce format ici et me dit que l'ambiance va être hyper cool!

8h40. Je descends les quelques marches qui mènent au bassin par le tapis mis en place pour la transition Natation - Vélo. J'arrive au bassin, constate que les cygnes se sont soulagés de partout sur le tapis, il va falloir faire attention où l'on marche en sortant de l'eau. 

8h45, le briefing de course est donné. Le parcours de natation consiste à passer par une porte étroite de 5 mètres matérialisée par deux bouées (ça va être la guerre), puis de prendre à droite sur 100m, contourner une bouée par sa droite, partir dans l'autre sens sur 200m, contourner une autre bouée, puis revenir à l'entrée du bassin. Concernant le parcours vélo, le drafting, n'est pas autorisé, et il n'est pas abordé la partie course à pied. On verra bien.

8h55, je rentre dans le bassin. Constat: l'eau est froide et j'ai de la vase jusqu'à mi-mollet.

9h. Pan le départ est donné. Même cri de guerre qu'à Deauville, claquement d'eau, les 400 triathlètes sont partis. La vase se soulève et donne l'impression de nager dans la boue. Je reste calme et m'élance à mon tour cette fois-ci en milieu de peloton.

Depart triathlon Chantilly Conde 2015

Ça se passe bien, j'arrive à la porte. C'est un peu encombré mais surtout, la bonne nouvelle c'est que même si j'attends un peu, j'ai pieds, c'est plus facile. Je passe la fameuse porte et prends à droite. Je replonge la tête dans l'eau et allonge bien mes mouvements, lentement, un bras après l'autre, une respiration tous les deux ou trois temps. Je me sens bien, j'arrive à la première bouée, que je contourne et prends un peu plus à droite pour avoir plus de place pour nager. Total Immersion semble bien m'aider, je suis calme et j'avance doucement mais surement vers la deuxième bouée que je contourne assez facilement. Je ne connais pas mon classement, mais je vois qu'autours de moi certains galèrent, se mettent à nager la brasse, marchent, se sont arrêtés pour prendre leur souffle. Moi, je continue et arrive à la sortie du bassin. Je suis frais et finalement ces 800m m'ont semblé extrêmement court. Mon travail à la nage m'a certainement beaucoup aidé, mais je ne suis pas essoufflé du tout. Peut être que la combi m'a aidé aussi puisqu'elle améliore la flottabilité. Seul bémol peut être du style Total Immersion: l'amplitude nécessaire à la nage qui nécessite pas mal de place autour de soi (difficile en triathlon). Cela m'a contraint à aller chercher de l'espace quitte à rallonger la distance de nage.

Mon temps: 23minutes et 25secondes, je suis pour l'instant classé 207ème, c'est bof, certes, mais je suis frais contrairement à certains qui ne tiennent pas debout à la sortie de l'eau. 

Je remonte les marches en courant jusqu'à l'aire de transition, tout en évitant les fientes de cygnes . Je positionne mon dossard sur le dos, j'enfile mes chaussures à cales automatiques, mes lunettes, mon casque et je pars en courant avec mon vélo jusqu'à la "fameuse ligne rouge". J'enfourche le vélo et je file. Mauvaise surprise: la route est en fait un chemin en terre avec de gros trous et de gros cailloux. Y en a qui vont avoir des crevaisons, j'espère que cela ne sera pas mon cas. Au bout d'un kilomètre, le chemin devient une route, j'essuie mes roues avec mes doigts et je continue. So Far, so good! Y en a effectivement un paquet qui réparent leur crevaison sur le coté. C'est moche. :-(

debut du parcours velo sur le triathlon de Chantilly 2015 - le Conde

C'est parti pour la première des deux boucles en direction de Senlis. Le rythme est donné, ça roule vite, très vite! sur le compteur je vois affiché 40km/h et certains me doublent encore beaucoup plus vite! D'ailleurs quelqu'un se met dans ma roue et cela ne manque pas, l'arbitre passe à coté et le sanctionne.

Kilomètre 15: premier ravitaillement. En gobelet... Non, mais c'est une blague? Comment attraper un gobelet en roulant à 40km/h en sans le renverser?? j'y parviens tout de même. Le parcours est presque plat. Vitesse au compteur dans la forêt: 45km/h! Ça trace! Il ne me semble pas rattraper grand monde. Fin de la première boucle, on retrouve les concurrents de la deuxième épreuve ce qui rajoute beaucoup de monde sur la route qui de surcroît n'est pas coupée à la circulation. J’entame cette seconde boucle tout aussi rapidement. Et trouve un lièvre (en fait, une lièvre). Une nana me double puis je la redouble et ainsi de suite sur près de 20km. On échange deux mots et on convient de continuer comme ça puisque cela permet d'avoir quelqu'un à suivre (mais à plus de 7m, hein? drafting interdit!).

Je me retrouve derrière un camion dans Senlis!!! Mais que fait-il là bon sang?? Je le double et je continue. Deuxième ravitaillement, puis longue ligne droite dans la forêt où je donne tout ce que j'ai, je largue ma binôme que je ne recroiserais plus. Vitesse au compteur 47km/h. Je reprends la route qui mène au château, arrive sur le chemin, je ralentis et aperçois mes parents sur le coté qui m'encouragent. Ça fait drôlement plaisir.

Mon temps: 1h19min35s pour 44 kilomètres. une belle moyenne à plus de 34km/h. J'ai fait assez fort, et je suis content :)

Ligne rouge. Je descends du vélo, trottine jusqu'à l'aire de transition, pose le vélo, déchausse les cales et chausse les baskets et je repars.

Ouh que c'est dur!!! Comme la dernière fois, je n'ai plus de jambes. Aurais-je trop forcé sur le parcours vélo? Je sers les dents en me disant que ça ira mieux et je pars à 12km/h sur le parcours course à pieds. Je recroise, mes parents et un paquet de supporters qui me voient passer seul et m'encouragent. Le parcours commence sur la pelouse et très rapidement on me donne un gel que je prends sans chercher à comprendre ce qu'il m'arrive puisque mes jambes ne veulent pas revenir. Les 2 premiers kilomètres sont horribles. Puis vient le ravitaillement (encore en gobelet que je ne cherche même pas à boire et que je me verse sur le crâne, parce qu'il fait franchement hyper chaud). J'arrive à l'arrière du chateau, il y a plein de supporters c'est hyper sympa, et ce cadre... génial. Je n'ai plus mal aux jambes! cool! Je double un paquet de monde dans les jardins et arrive à la moitié du parcours, prêt à entamer la deuxième boucle. Je croise mon père qui m'encourage et j'y vais. kilomètre 7, alors que je suis dans les jardins du château, je me rends compte que je suis à bout de souffle. Je me cale sur le type devant moi et me dis que je n'ai qu'à le suivre sur un 1 kilomètre pour finir, ce que je fais. Je passe enfin la ligne! Rincé, je dois bien l'admettre.

Arrivee du triathlon de chantilly 2015 - le Conde

Mon temps sur la partie course à pieds: 42min14s. mon temps général: 2h30min10s. Exactement ce que je visais! je suis classé 90ème sur 378 participants, content de moi. On me remet la médaille et suis un peu deçu, il n'y a pas de t-shirt de finisher.

Le vainqueur de l'épreuve, Romain COSTEUR boucle l'épreuve en 2h00min31s. Et dire qu'il n'est même pas en club et que c'est son premier triathlon! Bravo! Franchement...

Le type de mon club avec qui j'ai papoté, Olivier GUTH, finit 6ème en 2h8min22s suivi d'un autre gars de mon club, Alexandre BIROLLEAU en 2h8m32s. Bravo les gars!

AMedaille finisher triathlon chantilly 2015

J'avale deux trois jus de fruits, mange quelques fruits secs et retrouve mes parents qui me félicitent.

Bilan: J'ai beaucoup mieux négocié la partie natation et je dois dire que Total Immersion m'y a franchement aidé, me suis pas mal débrouillé sur les parties vélo et course à pieds. L'ambiance était au top. 

Si je devais reprocher quelque chose à l'organisation c'est:

- le prix, un peu élevé, 60€ l'inscription alors qu'il n'y a pas de t-shirt de finisher (la serviette de bain c'est top en revanche),

- le parcours vélo qui commence sur de la terre et qui n'est pas fermé à la circulation (pour ce prix, je trouve cela abusé)

- les ravitaillements en gobelet,

- le manque d'organisation dans l'aire de transition,

- le fait qu'il y ait d'autres épreuves en même temps, ce qui fausse notre idée du classement puisque l'on pense doubler des concurrents qui n'en sont pas.

Sinon, bravo! C'était hyper sympa et c'est clair que je vais remettre ça!

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • 13,99 € l'unité sauvTAG pour chaussures
    4.8 5 10 Product
  • 15,99 € l'unité Bracelet d'identification sauvTAG
    4.71429 5 7 Product