Le panier est vide

Un voyage en Nouvelle Zélande implique nécessairement quelques randonnées. Après le Tongariro National Park et avant la Milford Track, nous avons voulu changer de décors en partant dans la partie la plus ensoleillée du pays, dans le parc d'Abel Tasman.

Le parc national d'Abel Tasman qui se trouve tout au nord de l'ile du Sud est le plus petit parc national du pays mais c'est aussi l'un des plus prisés. En effet, on y vient pour l'une des quelques "great walks" du pays. Il existe deux principaux itinéraires qui peuvent être combinés. Le Coast Track qui longe la côte et passe par les plages et le Inland Track qui passe par l'intérieur des terres et qui semble un peu plus exigeant physiquement que le premier. C'est donc une randonnée sur les plages qui vous est proposée!

Parc National d Abel Tasman, Nouvelle Zelande

Pour une carte en plus haute résolution cliquer ici.

Nous avons choisis le premier. Sur cet itinéraire, il faut normalement compter 4 jours et 3 nuits, mais nous avons choisi de réaliser le parcours en 3 jours et 2 nuits impliquant donc des journées un peu plus longues et des nuits dans des camp-sites un peu moins fréquentés.

Sachez que chaque nuit en refuge ou dans un camp-site doit OBLIGATOIREMENT être réservée auprès du Department Of Conservation (DOC). Ceci peut être fait même juste avant votre randonnée à Marahau, point de départ du sentier.

Mais avant de prendre le chemin côtier, il est aussi obligatoire, si vous aimez les bons burgers, de s'arrêter manger au Fat Tui à Marahau. Vous ne pouvez pas le louper. Ce camion sert juste, à mon sens les meilleurs burgers du pays, encore meilleurs je trouve que ceux de Ferg Burger à Queenstown.

Fat Tui, Marahau, Nouvelle Zelande

Une fois bien rassasiés, et seulement maintenant, vous allez pouvoir partir, parce que ne vous attendez pas à trouver d'autres camions comme celui ou buvettes sur le sentier, il n'y en a pas!

Au départ de Marahau la Sandy Bay est très belle, nous apercevons au loin les montagnes du parc du Mont Richmond.

Marahau, Nouvelle Zelande

Jour 1: Allez c'est parti pour la première étape, la plus longue, de 24 kilomètres jusqu'à Tonga Quary. Evidemment, nous nous faisons agresser par les sandflies dès les premiers 100m, le parcours est côtier, cela monte un peu puis redescend, on s'enfonce un peu dans les fougères et les premières criques arrivent très vite: Coquille Bay, où nous contemplons un peu le paysage puis un peu plus loin Apple Tree Bay.

Apple Tree Bay, Abel Tasman, Nouvelle Zelande

Nous remontons dans la forêt de fougères et poursuivons vers le nord en direction de Torrent Bay. A travers les fougères nous voyons la côte qui n'est vraiment pas loin, quelques dizaines de mètres tout au plus, et Adele Island à quelques encablures du rivage. Nous prenons un peu plus vers l’intérieur des terres via un très bon sentier, cela monte un peu plus avant de déboucher sur Torrent Bay. La traversée de cette dernière n'est pas difficile, nous retirons nos chaussures puisque le sable est particulièrement humide et que la mer est toujours en train de se retirer. Nous marquons une pause déjeuner à Torrent Bay Village (qui n'a de village que le nom) sous un abri puisque le ciel est devenu plus menaçant et qu'il tombe quelques gouttes. Nous reprenons la route vers Bark Bay, nettement plus à l’intérieur des terres sur un chemin plus dénivelé. A Bark Bay vous trouverez un bon refuge que vous pouvez réserver pour une éventuelle première nuit.

Une dernière montée puis une belle descente et nous arrivons à Tonga Quary, une ancienne carrière de pierres sur la plage (il subsite des rails permettant l'acheminement de la pierre jusqu'aux bateaux). Les pierres noires de Tonga Quary ont permis notamment la construction de la cathédrale de la ville de Nelson. Le spot est franchement sympa d'autant que face à la plage c'est une réserve marine, la Tonga Island Marine Reserve.

Tonga Quary Campsite, Abel Tasman, Nouvelle Zelande

 

Abel Tasman Coastal Track, jour 1, Nouvelle Zelande

Le ciel se dégage en fin de soirée et la nuit est fraîche. Nous scrutons l'horizon à la recherche de dauphins ou de lions de mer mais ne voyons rien, malheureusement à part ces satanées sandflies. Le ciel étoilé est juste incroyable

Jour 2: Nous partons du campement assez tôt et parvenons en une bonne heure et demie d'ascension facile et une belle descente à Awaroa Bay.

Sur le chemin les vues sur les différentes plages sont toujours aussi somptueuses:

Abel Tasman National Park, Nouvelle Zelande

Nous sommes en avance sur la marée et l'eau est encore trop haute pour traverser la baie. En effet ce passage n'est franchissable qu'à marée basse et il n'y a aucun itinéraire de contournement. Nous attendons une bonne demie-heure puis décidons d'y aller, agacés par les sandflies (encore). L'eau est fraîche et remonte à mi cuisse. La traversée prend une bonne quinzaine de minutes mais nous amuse beaucoup.

Traversee d Awaroa Bay, Abel Tasman, Nouvelle Zelande

Nous continuons toujours vers le nord et arrivons à la mi-journée à Totaranui. Grand surprise, le seul endroit du parc accessible par la route n'est pas pourvu de poubelles. Nous seront donc contraints de continuer avec nos ordures. Comme je l'écrivais plus haut, nous nous attendions à un peu plus de civilisation. C'est assez surprenant mais pas décevant (au contraire même), mais il n'y a rien: juste une une aire de camping pour des caravanes, un point d'eau, un visitor center (vide) et c'est aussi le point de départ des taxi boat qui vous ramènent à Marahau. Nous y marquons une pause déjeuner et reprenons la route avec une courte ascension avant d'arriver une heure plus tard à Anapai Bay, où nous passerons la nuit. 

Le coin est tout simplement génial. Nous sommes les premiers sur le campsite et choisissons un emplacement juste face à la mer.

Anapai Bay, Abel Tasman, Nouvelle Zelande

Il n'y aura que trois tentes au final sur le campsite. Tout simplement génial! Je tente de me baigner dans une eau glacée et comprends alors mieux pourquoi ce coin est peuplé de lions de mer que nous voyons finalement nager non loin de la plage.

Alors que nous nous détendons sur la plage au coucher du soleil, j’aperçois au loin des éclaboussures dans l'eau, puis d'autres juste à coté, puis encore d'autres. Ce sont des dauphins! une cinquantaine de dauphins viennent faire les beaux et sautent juste devant nous à moins de 5m du bord de l'eau. Alors que j'ai les pieds dans l'eau, ils ne s'éloignent pas et continuent de sauter juste devant moi. Ils ont l'air de bien s'éclater! :)

Dauphins a Anapai Bay, Abel Tasman, Nouvelle Zelande

Nous passons encore une soirée fraîche mais sommes ravis puisque nous avons finalement vu dauphins, lions de mer et même des orques un peu plus au large. Une très belle journée!

Jour 2, Abel Tasman, Nouvelle Zelande

Jour 3. Nous repartons assez tôt. Aujourd'hui, il s'agit de monter au nord jusqu'à Separation Point puis de redescendre par l’intérieur des terres jusqu'à Totaranui où nous devrons attraper un Taxi boat qui doit nous ramener à Marahau. Sur la plage se trouvent d'étranges oiseaux. Ils ne sont pas farouches et se laissent volontiers approcher.

oiseaux marins, abel tasman, Nouvelle Zelande

A peine partis, nous faisons une incroyable découverte sur les rochers de Mutton Cove. Alors que je saute de rochers en rochers, Véro me signale que j'ai failli heurter quelque-chose ou plutôt quelqu'un que je n'avais pas vu. Pourtant l'odeur aurait du me mettre sur la voie...

Un lion de mer se prélasse à moins d'un mettre de moi et mon passage ne semble pas l'avoir dérangé.

Lion de mer a Mutton Cove, Abel Tasman, Nouvelle Zelande

Un peu plus loin, un autre que nous semblons déranger davantage. Sachez qu'il ne faut en aucun cas s'approcher à moins de 3m d'eux, pour ne pas les perturber d'une part et d'autre part puisqu'ils sont finalement assez rapides et ont de TRES grosses dents que vous ne voudriez pas qu'ils enfoncent dans vos cuisses.

Lions de mer a Mutton Cove, Abel Tasman, Nouvelle Zelande

Separation point n'est plus très loin et nous y arrivons en une petite quinzaine de minutes. Le spectacle est saisissant. Nous apercevons d'un coté l’extrême nord de l’île du Nord avec le Farewell Spit et à l'Est la baie de Tasman et, nous n'en sommes pas sur, la D'Urville Island.

Nous reprenons la route par l'intérieur des terres avec une ou deux petites ascensions vers la Whariwharangi bay où nous marquons une courte pause au refuge du même nom. Puis nous attaquons l'ascension finale vers la Gibbs hill point culminant d'Abel Tasman à 582m. Le sentier offre de belles vue vers la Wainui Bay.

Wainui Bay, Abel Tasman, Nouvelle Zelande 

La fin de l'ascension est assez raide, mais se fait bien. Une heure plus tard nous sommes à Totaranui ou nous embarquons dans le Taxi Boat. Je recommande cette expérience en fin de rando afin de profiter d'un angle de vue depuis la mer sur toutes ces magnifiques baies et les criques de parc. Vous faites tout le parcours en sens inverse par le mer et prenez réellement conscience de la beauté du parc.

Nous arrivons à Marahau, où nous retournons, évidemment, chez Fat Tui manger un énorme burger. Cette great walk aura été pour nous l'un des points forts de notre voyage en NZ. D'abord, il y fait souvent beau, et c'est suffisamment rare en Nouvelle Zélande pour le noter, mais aussi c'est un parc ou la faune et la flore sont très présentes. Enfin, c'est vrai que randonner sur des plages c'est hors du commun et il ne faut absolument pas louper ça.

Normalement l'itinéraire se fait en 4 jours (Pour une image plus détaillée cliquer ici), mais en 3 jours ça tient. Nous avions préféré sélectionner des campements moins prisés pour éviter d'y être trop nombreux, et je pense que c'est une bonne option afin de profiter pleinement de la nature du parc qui reste il est vrai assez fréquenté quand même...

abel tasman coastal track, nouvelle zelande

Si vous avez plus de temps sachez qu'il est également possible d'effectuer cette randonnée en kayak de mer. De nombreuses agences le proposent au départ de Marahau.

Commentaires   

#1 Tof 28-07-2016 23:43
Magnifiques paysages! Merci pour le récit! Je ne pensais pas qu'on pouvait trouver ce genre de rando en Nouvelle-Zélande. J'imaginais plus de la montagne!
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • 13,99 € l'unité sauvTAG pour chaussures
    4.88889 5 9 Product
  • 15,99 € l'unité Bracelet d'identification sauvTAG
    4.71429 5 7 Product